Identifiez vous

Connexion


  • La fin des bornes basses?

  • Quelques exploits sportifs de certain de mes patients

  • Prothèse de hanche mini invasive. Pourquoi la voie antérieure de Hueter ?

  • Quelques chiffres...

  • La hanche douleureuse avant 40 ans

  • Questions et Réponses sur la Prothèse de hanche

Les rendez vous du mardi soir

Les rendez vous du mardi soir

février 2016

  L’information que nous pouvons donner a nos patients en consultation n’est hélas pas toujours aussi satisfaisant que nous le voudrions. En consultation, il faut comprendre le problème qui...

+ d'infos

10 ans et un symposium

10 ans et un symposium

octobre 2014

  La voie antérieure et moi c’est une vieille histoire d’amour.    En 1987, je suis jeune interne et je décide de faire de la chirurgie viscérale. Je passe donc dans...

+ d'infos

Interview Dans Maîtrise Orthopédique

Interview Dans Maîtrise Orthopédique

avril 2009

Il y a quelques mois j'ai eu le droit à une interview dans le journal Maitrise Orthopedique. C'est le journal que lisent tous les orthopédistes chaque mois. Nous...

+ d'infos

Questions et Réponses sur la Prothèse de hanche

Qu'est ce qu'une luxation ?

Si la tête du fémur sort du cotyle, on parle de luxation de la prothèse. C'est bien sur très douloureux. L'impotence est complète. Cela se finit en règle général par une brève anesthésie générale pour replacer la tête dans son logement habituel qu'est le cotyle prothètique.

On va distinguer 2 types de luxation. Soit il s'agit d'une luxation au décours de l'intervention (dans les 2 ou 3 premiers mois), et si tout se passe bien ensuite, on n'en parle plus jamais, soit il s'agit d'une récidive et cela peut s'avérer être un vrai problème de stabilité qui dans certains cas va obliger à une reprise chirurgicale.
La luxation survient dans la plupart des cas suite à un faux mouvement un peu extrème; hyperrotation externe + extension ou grande flexion de hanche + adduction (genou en dedans). C'est la raison qui explique que votre chirurgien va vous parler de ces fameux mouvements à éviter au début juste après l'intervention. En principe s'il n'y a pas eu de luxation au bout de 3 mois le risque diminue fortement et devient presque nul. En cicatrisant les tissus empèchent la luxation.

Certaines voies d'abord donnent plus de luxation que d'autres. Ainsi la voie postérieure n'a pas très bonne réputation! Les voies antérieures en général ne donnent pas de luxation ou si peu.

La taille de la bille a aussi son importance: plus elle est grosse plus la hanche est stable. Les fameuses prothèses de Charnley avec leur petite bille de 22 millimètres sont assez exposées à ce problème.

Avec les nouvelles techniques mini-invasives ou nous conservons la capsule par voie antérieure comme je le fais maintenant depuis 5 ans le taux de luxation devient nul! je n'ai eu aucune luxation sur prothèse avec fermeture de la capsule sur les 1000 derniers cas. Je ne donne même plus de consigne concernant la prevention des luxations. Mes patients font tout ce qu'ils désirent. 

Il existe des prothèses spécifiques qui vont totalement empécher les luxations. Il peut s'avérer intéressant de les mettre en place chez des patients fragiles avec une musculature déficiente, un dos très raide ou peu enclin à respecter les mouvements interdits des premières semaines. Beaucoup de chirurgiens n'hésitent plus à les utiliser de manière systématique chez  tous les patients. C'est un peu dommage car ces prothèses s'usent et à mon avis chez un patient jeune, elles n'ont pas d'utilité sauf cas exceptionnel. Je prefère ne pas avoir de luxation en pratiquant une chirurgie  respectant les muscles et la capsule que de mettre une prothèse qui s'usera plus vite et devra être changée...

Abdc Informatique - Création de site Internet dans les Ardennes

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur.