Identifiez vous

Connexion


  • La fin des bornes basses?

  • Quelques exploits sportifs de certain de mes patients

  • Prothèse de hanche mini invasive. Pourquoi la voie antérieure de Hueter ?

  • Quelques chiffres...

  • La hanche douleureuse avant 40 ans

  • Questions et Réponses sur la Prothèse de hanche

Les rendez vous du mardi soir

Les rendez vous du mardi soir

février 2016

  L’information que nous pouvons donner a nos patients en consultation n’est hélas pas toujours aussi satisfaisant que nous le voudrions. En consultation, il faut comprendre le problème qui...

+ d'infos

10 ans et un symposium

10 ans et un symposium

octobre 2014

  La voie antérieure et moi c’est une vieille histoire d’amour.    En 1987, je suis jeune interne et je décide de faire de la chirurgie viscérale. Je passe donc dans...

+ d'infos

Interview Dans Maîtrise Orthopédique

Interview Dans Maîtrise Orthopédique

avril 2009

Il y a quelques mois j'ai eu le droit à une interview dans le journal Maitrise Orthopedique. C'est le journal que lisent tous les orthopédistes chaque mois. Nous...

+ d'infos

Questions et Réponses sur la Prothèse de hanche

A qui s'adressent les prothèses de hanche ?

Toutes les maladies qui vont entraîner une destruction de l’articulation de la hanche sont susceptibles d’être traitées par une PTH (Prothèse Totale de Hanche).

L’arthrose de hanche encore appelée coxarthrose est la cause la plus fréquente.

L'âge n'a plus aucune importance pour moi. On dit souvent qu'il faut attendre le plus possible. C'est à mon avis une bétise car plus on attend et plus on perd sa musculature et plus apres l'intervention la reccupération peut être longue. Il arrive même que les muscles qui n'ont plus travaillé depuis des années ne reviennent jamais. Je considere qu'après 50 ans si les douleurs deviennent vraiment pénibles, ca ne sert à rien de trainer. Quand les protheses ne duraient que 10 ans chez un sujet jeune et actif, cela se discutait.

Maintenant que la plupart des prothèses durent au moins 15/20 ans, je ne vois aucune raison d'attendre. Quand la technique de pose entrainait des limites sportives importantes, je pouvais comprendre. Grace aux techniques actuelles et plus particulièrement avec la voie anérieure, on retrouve une vie normale et sportive sans limitation, l'attentisme ne se justifie plus vraiment. Pour les moins de 40 ans, les techniques de chirurgie conservatrice (sans prothèse) sont à prendre en compte. Entre 40 et 50 ans, chaque cas est un cas particulier.

Abdc Informatique - Création de site Internet dans les Ardennes

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur.