Identifiez vous

Connexion


  • La fin des bornes basses?

  • Quelques exploits sportifs de certain de mes patients

  • Prothèse de hanche mini invasive. Pourquoi la voie antérieure de Hueter ?

  • Quelques chiffres...

  • La hanche douleureuse avant 40 ans

  • Questions et Réponses sur la Prothèse de hanche

Les rendez vous du mardi soir

Les rendez vous du mardi soir

février 2016

  L’information que nous pouvons donner a nos patients en consultation n’est hélas pas toujours aussi satisfaisant que nous le voudrions. En consultation, il faut comprendre le problème qui...

+ d'infos

10 ans et un symposium

10 ans et un symposium

octobre 2014

  La voie antérieure et moi c’est une vieille histoire d’amour.    En 1987, je suis jeune interne et je décide de faire de la chirurgie viscérale. Je passe donc dans...

+ d'infos

Interview Dans Maîtrise Orthopédique

Interview Dans Maîtrise Orthopédique

avril 2009

Il y a quelques mois j'ai eu le droit à une interview dans le journal Maitrise Orthopedique. C'est le journal que lisent tous les orthopédistes chaque mois. Nous...

+ d'infos

La hanche douleureuse avant 40 ans - Les épiphysiolyses et les séquelles d’osteochondrite de hanche

Les épiphysiolyses et les séquelles d’osteochondrite de hanche

Elles sont à l’origine de déformations très importantes de l’extrémité supérieure du fémur.
L’ épiphysiolyse est une bascule de la tête du fémur qui survient lors de l’adolescence et qui va entraîner un conflit antérieur de hanche caricatural. Les limitations de mobilité sont importantes. Ces lésions seront traitées au mieux lors de leurs survenues pendant l’adolescence. Il s’agit de replacer de manière chirurgicale la tête du fémur. Là encore le professeur Ganz a mis au point des techniques de réparations originales et efficaces.

L’ostéochondrite de hanche survient chez des enfants encore plus jeunes. Il s’agit d’un trouble de la vascularisation de la tête du fémur. Chez l’adulte c’est un point de non-retour mais chez l’enfant, les capacités de revascularisation existent et la croissance peut aider à sauver la hanche. Le traitement consiste à « guider » la croissance afin de redonner une « bonne » forme à la tête du fémur. Malheureusement très souvent, il existe des déformations séquellaires de la tête du fémur. La tête est souvent trop grosse (coxa magma) ou déformée (coxa plana) et le grand trochanter (là ou s’insèrent les muscles fessiers) est trop haut. La mécanique de l’articulation est modifiée et l’arthrose n’est jamais très loin. Les patients sont aussi très souvent gênés par une différence de longueur qui peut atteindre 3 ou 4 centimètres.
Ces déformations vont entraîner à terme une arthrose précoce de l’articulation.

epiP.jpg

Epiphysiolyse bilatérale chez un jeune homme de 20 ans, datant de l'adolescence. Le côté gauche est le plus atteint. Le chirurgien a fixé la tête du fémur par 2 vis. La bascule de la tête du fémur n'a pas été corrigée au moment des faits il y a 8 ans. Ceci entraine un conflit dans l'articulation qui sera à l'origine de l'arthrose.

Abdc Informatique - Création de site Internet dans les Ardennes