Identifiez vous

Connexion


  • La fin des bornes basses?

  • Quelques exploits sportifs de certain de mes patients

  • Prothèse de hanche mini invasive. Pourquoi la voie antérieure de Hueter ?

  • Quelques chiffres...

  • La hanche douleureuse avant 40 ans

  • Questions et Réponses sur la Prothèse de hanche

Les rendez vous du mardi soir

Les rendez vous du mardi soir

février 2016

  L’information que nous pouvons donner a nos patients en consultation n’est hélas pas toujours aussi satisfaisant que nous le voudrions. En consultation, il faut comprendre le problème qui...

+ d'infos

10 ans et un symposium

10 ans et un symposium

octobre 2014

  La voie antérieure et moi c’est une vieille histoire d’amour.    En 1987, je suis jeune interne et je décide de faire de la chirurgie viscérale. Je passe donc dans...

+ d'infos

Interview Dans Maîtrise Orthopédique

Interview Dans Maîtrise Orthopédique

avril 2009

Il y a quelques mois j'ai eu le droit à une interview dans le journal Maitrise Orthopedique. C'est le journal que lisent tous les orthopédistes chaque mois. Nous...

+ d'infos

La hanche douleureuse avant 40 ans

 

Les douleurs de hanche avant 40 ans…
Les problèmes et les solutions

Docteur Frédéric Laude

Les dysplasies de hanche

En matière d’anatomie, il existe toujours des différences. Nous n’avons pas la même taille, pas la même morphologie et bien il en est de même d’une articulation comme la hanche. Certains ont des grosses têtes et de petits cols fémoraux, d’autres auront une petite tête et un col long. L’angle entre le fémur et le col du fémur est aussi très variable par exemple. Ces grandes variations n’empêchent pas cependant que la plupart de ces articulations fonctionnent parfaitement toute une vie. Néanmoins dans certains cas, les variations sont à l’origine de problèmes mécaniques qui risquent à long terme d’entraîner une arthrose de la hanche (coxarthrose).


On parle dysplasie quand l’anatomie de l’articulation est à ce point modifiée que la fonction mécanique ne peut plus tout à fait être remplie. Les dysplasies peuvent porter sur la partie femelle appelée cotyle et qui se situe dans le bassin, mais elles peuvent aussi porter sur l’extrémité supérieure du fémur aussi bien sur la tête elle-même que sur le col fémoral et plus particulièrement sur l’angle qu’il fait avec l’os du fémur lui-même. Certains moins chanceux que les autres ont des malformations à la fois sur le fémur et sur le cotyle.

Abdc Informatique - Création de site Internet dans les Ardennes